guerre civile russe nombre de morts

Le territoire soviétique atteint sa configuration historique ; il consolide son pouvoir sur ses marges orientales (Extrême-Orient russe, Mongolie) ; les révoltes paysannes localisées en Ukraine et dans le Sud de la Russie sont réduites courant 1921. Entre le printemps 1921 et fin 1922, l'Armée rouge aura aussi envahi et reconquis plusieurs Républiques momentanément indépendantes (Arménie, Géorgie, Asie centrale) qui sont réintégrées de force dans l'ex-Empire russe. On assiste à des cas de cannibalisme[21]. Enfin, la Grande Guerre de 1914-1917 et son cortège de « brutalisations » n'ont rien arrangé. Les bolcheviks ont bénéficié de leur organisation supérieure et de leur discipline. Recevez amicalement les transfuges. De nombreux artistes et intellectuels même non-bolcheviks ont rallié la révolution d'Octobre, tels Vladimir Maïakovski, Alexandre Blok, Sergueï Essénine, ou encore Marc Chagall devenu commissaire à la Culture à Vitebsk. En janvier 1918, la révolution en Finlande est réprimée par les « Blancs », aidés par la division allemande du général Rüdiger von der Goltz. Début juillet 1918, l'armée de Koltchak s'approche dangereusement de Iekaterinbourg, où sont enfermés Nicolas II et sa famille. La théorie bolchevique juge que la violence est un moteur de l'Histoire. En 1920, la Pologne, mécontente de la ligne Curzon qui fixe ses limites à l'est, envahit la Russie bolchevique. De toute façon, la saignée est énorme, d’autant plus qu’elle vient après celle de la Première guerre mondiale. * un banquier en 1917 "En Russie éclate un incendie à côté duquel la révolte de Pougatchev, les jacqueries, 1793 apparaîtront comme des troubles insignifiants. Au-delà, tout concourt déjà à mettre hors-la-loi quiconque ne partage pas la vision du monde bolchevique : c'est ainsi que les pacifistes tolstoïens sont pareillement éliminés par la police politique. Le réseau de transports est disloqué. Avec toute une série de piliers fondamentaux : la mise en place d'une armée plus efficace que les autres, d'appareils de répression, avec de très forts pouvoirs, et puis la capacité extraordinaire de bricoler un appareil d'État, avec à la fois des ralliés monarchistes qui y voient la fin du chaos des, « Le terme généralement utilisé de « guerre civile russe » recouvre en réalité toute une série de conflits nationaux et de guerres civiles imbriqués les uns dans les autres. Le 22 octobre 1919, alors que Petrograd est soumise à l’offensive de aux simples soldats, mais aussi aux officiers ». Les attaques blanches du printemps rognent les marges du territoire soviétique, mais restent insuffisantes pour le réduire significativement. », « Vive les soviets sans les communistes ! nécessaire]. L'étatisation généralisée a signifié la fin du contrôle ouvrier proclamé en octobre 1917, et qui avait été une revendication principale de la classe ouvrière. Lénine et une partie du Bureau politique décident alors secrètement d'exécuter le tsar sans procès. La guerre civile russe est l'ensemble des événements qui déchirent l'ancien Empire russe durant plus de cinq années, de la fin 1917 à 1923, le gros des combats étant terminé en 1921. Leur activité consiste particulièrement à obtenir des subsides pour les armées blanches. Au début de l’automne 1919, l'issue semble indécise. Cependant, son Premier ministre Lloyd George expose le 22 juillet 1918 que « le type de gouvernement mis en place par les Russes ne regarde pas la Grande-Bretagne : république, État bolchevik ou monarchie ». La question de savoir si c'est bien en eux que se trouvent les origines du Goulag de l'ère stalinienne reste très discutée. son régiment tout entier (...). L’Armée rouge conduite par Trotsky et Mikhaïl Toukhatchevski finit par prendre d'assaut l'île de Kronstadt en passant à pied la mer gelée. Même les masses ouvrières ou juives ne manifestent aucune intention d'aider l'Armée rouge. Le bilan humain est dramatique : entre 50 et 60 millions de morts, plusieurs millions de blessés, 30 millions d’Européens déplacés en raison des changements de frontières, surtout en Europe orientale. Il n'hésite pas à recycler par milliers les « spécialistes bourgeois » compétents et autres anciens officiers tsaristes, tel l'ex-général en chef Alexeï Broussilov, qui appelle ses pairs à rejoindre l'Armée rouge au nom du salut de la patrie. La guerre civile a accéléré considérablement le processus révolutionnaire par l'introduction d'un « communisme de guerre » particulièrement radical. La radicalisation des deux camps a fait disparaître toute voie intermédiaire. Les attaques blanches du printemps rognent les marges du territoire soviétique, mais restent insuffisantes pour le réduire significativement. N’oublions pas que le soulèvement révolutionnaire de 1917 s’explique en grande partie par les souffrances des soldats et les tueries de la Première guerre mondiale. Cette guerre civile est d'abord un chaos indescriptible et très violent, où l'État et la société russes se sont désintégrés sous la poussée de multiples forces centrifuges, jusqu'à leur reconstruction et leur reprise en main par les bolcheviks victorieux[2]. Début juin 1918, les camps sont regroupés en 26 lieux de détention puis progressivement démantelés, si bien qu'en décembre, il ne reste plus que 6 100 prisonniers, considérés comme les plus dangereux. Et Trotsky souligne plus loin que son appel « ne s’adresse pas seulement On a aussi nationalisé tous les théâtres, l'industrie du cinéma, celle de la photographie. Mais le choc de l'insurrection a convaincu Lénine d'abandonner définitivement le « communisme de guerre » au profit d'un « retour limité au capitalisme limité » : le Xe congrès, tenu au même moment que l'insurrection, instaure aussi la Nouvelle politique économique (NEP). Un ambitieux programme de lutte contre l'analphabétisme a été mis en place par Lénine bien avant la fin des combats, ainsi que de développement de la culture physique et sportive, de lutte contre l'alcoolisme et l'antisémitisme… Les Komsomol ont été fondées dès novembre 1918 pour convertir la jeunesse soviétique. La guerre civile, c’est la lutte pour le pain. De plus plus la technologie augmente et s améliore plus vous avez de morts. La classe ouvrière s'est décomposée, car beaucoup de travailleurs d'usine sont entrés dans l'Armée rouge, ou bien dans la bureaucratie du Parti et de la Tchéka. Trois fronts principaux se constituent par divers groupes nationaux qui mettent à profit la situation pour tenter de s'émanciper : À ces trois fronts s'ajouteront d'autres forces blanches plus ou moins autonomes : Face à la conjugaison des menaces, le gouvernement soviétique, qui a déjà transféré la capitale de Pétrograd à Moscou, proclame la mobilisation générale et obligatoire. », « d'exercer le pouvoir au nom d'une classe qui n'existe pas », « Vive les soviets, à bas les bolcheviks ! russes et anglo-français et des propriétaires. Les célèbres appartements communautaires sont nés, ils vont marquer la vie quotidienne des Soviétiques jusqu'à la fin de l'URSS et au-delà. Les bolcheviks sont soulevés par un immense espoir : la prise de Varsovie ouvrirait le chemin de Berlin, et permettrait l'exportation de la révolution par les armes. À l'instauration du « samedi communiste » travaillé « volontairement » s'ajoutent le rétablissement du livret ouvrier, l'interdiction et la répression brutale des grèves, la déportation des meneurs emprisonnés, le recours aux lock-out, la militarisation du travail, l'instauration d'un travail obligatoire[18].

Matrice Open Office, Programme De 3ème Français, Air Arabia Réservation Téléphone, Compréhension Oral Espagnol, Bts Assurance Guadeloupe, Pub Volkswagen Rien A Craindre, Encéphalite Auto-immune Symptômes, Nouveaux Programmes Maternelle Version Courte 2018,

Dit bericht is geplaatst in Geen categorie. Bookmark de permalink.